Je ne me positionne aucunement en tant que formatrice, titre que je n’ai pas mais ce sont juste des conseils car je suis passée par là il n’y a pas si longtemps.

 

Dans un premier temps, prépare bien cette visite pour être serein(e)

« Mieux tu seras préparé, plus à l’aise tu seras ! » jeune padawan

 

J’avais dédié un classeur pour mes visites où j’avais intégré l’emploi du temps, mes progressions, mes programmations, quelques fiches séquences et séances et surtout mon cahier journal. Ce classeur était à la disposition du formateur et du professeur ESPE (à cette époque).  Alors attention j’étais loin d’avoir tout préparé à ma première visite mais au moins ils pouvaient constater que j’avais déjà bien travaillé, réfléchi et préparé ma classe. Dans l’hypothèse où votre temps d’observation est catastrophique, se passe mal… ils ne peuvent pas dire que c’est à cause de votre manque de travail ! (parce que je l’ai déjà entendu)

 

J’avais pris soin d’imprimer un exemplaire de mon cahier journal pour mon maitre formateur et le professeur de l’ESPE qui me suivait. Ils avaient également en leur possession les documents avec lesquels je travaillais avec mes élèves pour tout le temps où ils étaient là pour m’observer. Je leur donnais aussi les documents que je concevais pour la différenciation de certains élèves à besoin spécifique. J’avais également affiché les documents obligatoires dans la classe. (certains sont très pointilleux à ce sujet)

Il me semble qu’il est important de mettre en avant ton travail, parce qu’il ne faut pas se mentir on passe beaucoup de temps à préparer sa classe !

 

Choisi ce que tu vas montrer, je m’explique, essaye d’être à l’aise avec la séance que tu proposes avec tes élèves. Je me souviens de ma première visite, une séance de vocabulaire où j’ai mené un grand jeu avec mes 29 CM2, ils avaient été bluffé par ma proposition ils avaient carrément adoré. J’avais eu de la chance, j’adore travailler le vocabulaire et je me sens très à l’aise avec des jeux à réaliser en classe. Je ne suis pas fan du face à face en classe donc cette proposition m’allait très bien. Et je me sentais en accord avec ma façon de concevoir l’enseignement.

 

Essaye d’anticiper les questions, réfléchi à tes objectifs, sont-ils en adéquation avec la séance, avec la totalité de la séquence ? Pourquoi as-tu choisi de mettre en place la séance comme ça et pas comme ça ? Pourquoi en groupe classe et pas en petit groupe ? Pourquoi cette trace écrite ? … Pourquoi ce support ? Essaye de prendre du recul avec ce que tu vas proposer.

 

Ne pas oublier aussi que cette visite est un moment d’échange, il faut aussi en profiter pour poser des questions sur tes doutes, ce qui te pose problème, sur tout, la classe, les parents, les élèves, la gestion des élèves, la différenciation, les élèves à besoin…

Demande de l’aide, des conseils, si tu en as besoin.

 

Le formateur est dans une démarche d’accompagnement. Cette visite et les visites qui vont suivre sont là pour t’aider à avancer, t’aider dans ta pratique…

Et puis si tout se passe mal à ce moment-là c’est pas grave ça fait parti du métier.

Nous ne sommes pas des WONDER INSTIT

Tous les jours, j’ai des séances qui ne se passent pas comme prévu. Tous les jours je me remets en question. Quelques fois on se dit ouah ça va être top et au final ça ne prend pas et inversement. Alors déstresse !!!

 

N’hésite pas si tu as des questions.

 

A tout bientôt

Bazar d’instit