????Le poste de TRS????

 

Quand tu es TRS, je ne sais pas si dans votre académie c’est comme cela mais tu dois dans un premier t’organiser avec tes collègues afin de savoir quel jour tu les décharges. Alors là c’est le début du marathon coup de fil, sms, mail pour se coordonner et se mettre d’accord. Ma première année j’ai eu 4 écoles différentes donc 4 ¼ temps différents. J’ai jonglé entre tous mes collègues pour les placer dans ma semaine!

Ensuite il faut essayer de savoir quel sera ton emploi du temps. Soit le collègue te l’impose soit tu peux négocier quelques matières tout dépend des collègues.

Il faut également centraliser toutes les informations sur les classes, le fonctionnement, les règles, les cahiers, les classeurs, les manuels, les horaires, les récréations, les APC,…les élèves (PAI, PPRE…), le budget de la classe (si on te laisse un petit pécule) et l’école en général (projet d’école, de cycle…, les démarches à suivre en cas d’incendie, d’alerte attentat…,la cantine, les bus…,la photocopieuse)

A ce moment tu en as déjà plein la tête et tu te dis comment je vais faire !

Un conseil, il faut tout noter !! Le mot d’ordre avec ce genre de poste c’est être ORGANISE.

 

Quand tu as enfin ton emploi du temps de la semaine tu peux commencer à travailler.

Tu relis les programmes parce qu’il va falloir préparer ta classe et tous tes niveaux.

D’après les programmes, tu établis tes progressions et tes programmations.

Pour moi les progressions c’est déterminer les objectifs et les compétences à travailler sur une période pour une matière. Et la programmation c’est comme le programme TV, c’est déterminer le jour et l’heure d’un objectif à travailler dans une matière. Pas besoin de l’heure, dans notre cas !

Est-ce bien claire, n’est-ce pas ? J’ai le cerveau qui fume !

C’est un gros travail mais sincèrement une fois que cela est fait votre année sera beaucoup plus facile à organiser et vous allez savoir où aller et ce que vous devez faire exactement.

Quelques fois tout est noté dans les manuels, tout dépend comment vous travaillez et comment votre collègue travaille aussi ! Car en tant que TRS c’est le titulaire qui mène la danse surtout si vous n’avez qu’un quart temps dans sa classe (à mi-temps ça peut être différent, tout dépend du collègue que vous complétez encore une fois !)

Pour ma part, j’ai pris l’habitude de me promener avec un énorme sac et d’avoir tout dans celui-ci pour être certaine de ne rien oublier !

 

 

Suite du post de samedi soir au sujet des TRS et de mon expérience personnelle.

J’en étais resté au gros sac avec tout dedans et mon organisation. Je continue :

Pour m’organiser au mieux, j’avais un classeur par classe, que j’essayais de laisser au maximum dans la classe où j’étais présente ce jour pour éviter aussi de me surcharger.

Dans ce classeur il y avait mes séquences, mes séances, des photocopies prêtes…

J’anticipais au maximum le travail le jour où j’étais dans l’école pour éviter des oublis et de courir partout quand j’arrivais dans l’école.

Car quand tu es TRS, il faut aussi être hyper flexible, le nombre de fois où je suis arrivée et que je n’étais au courant de rien de ce qui pouvait se passer dans la classe et dans l’école, c’était affligeant. Ah au fait on t’a pas dit mais le Père Noël sera là ce matin à 9 heures, il faudrait que tu fasses le chant avec eux !

Oui d’accord mais quel chant ?

Celui-ci, tu dois bien le connaître ?

A, ben non !

Oh tu vas bien t’en sortir t’inquiètes !

Ah au fait on t’a pas dit mais on a mis des codes pour la photocopieuse pour les impressions couleurs, les codes changent chaque semaine et ils sont en haut là-bas dans le bureau de la directrice.

Ou les sms à 8h20 de ta collègue, mince j’ai complètement oublié de te dire il y a la photo de classe aujourd’hui. Ou je me suis trompée dans le fichier en lecture tu dois travailler la page 145 mais la page 135.

Alors en fait tu es la dernière roue du carrosse.

Donc ZEN attitude !! Faites comme vous pouvez et ne courrez pas partout pour faire vos 108 heures fois 3 ou 4. Vous ne tiendrez pas !

 

J’ai pris l’habitude de tout noter, quand je ne finissais pas quelque chose, quand je n’avais pas eu le temps de faire quelque chose ou de corriger un exercice…Je notais tout car quand vous quittez la classe le lendemain vous êtes dans une autre et une autre dynamique et on oublie très vite ce que l’on a fait ou pas.

D’où l’idée de noter à la fin de la journée un bilan de celle-ci et d’anticiper la journée de la semaine d’après avec tout ce à quoi je devais penser et faire.

Ne vous lancez pas dans des grands projets, soyez simple, faites de votre mieux et surtout faites vous plaisir !!!