Des espaces en maternelle

 

 

Après une semaine à travailler en atelier en rotation, je n’étais pas du tout satisfaite de cette façon de travailler. Il y a 2 ans avant de prendre ma disponibilité, je travaillais en classe flexible avec mes élèves de CE1 et je souhaitais retrouver l’équivalent en maternelle. 

J’ai commencé à chercher sur internet comment faire et j’ai lu les conseils de l’IEN de Dijon, voici le lien si vous souhaitez y jeter un œil. Des exemples d’emploi du temps et des liens bibliographiques sont proposés.

https://ien71-montceau.cir.ac-dijon.fr/2017/04/14/maternelle-travailler-autrement/

Grâce à ce site, j’ai également découvert le fonctionnement de @mysticollyleblog qui explique clairement son fonctionnement.

https://www.mysticlolly.fr/jai-teste-pour-vous-amenager-les-espaces-pour-mieux-apprendre/

Récemment elle a également effectué le bilan de 4 années de travail sous forme d’espace en maternelle.

https://www.mysticlolly.fr/pedagogie-des-espaces-bilan-de-ces-4-annees/

Toutes ces lectures m’ont bien inspirée et j’adorais cette idée d’espace où les élèves seraient libres dans leur activité et aussi que je puisse me dégager du temps pour animer de réelles situations pédagogiques avec eux. J’aimais avoir cette idée que j’allais avoir le temps de poser et de travailler les notions. D’autant plus que je n’ai aucune ATSEM pour l’instant.

J’ai réussi à me procurer l’ouvrage : « Aménager les espaces pour mieux apprendre. A l’école de la bienveillance. »  auteurs : Jacques Bossis, Catherine Dumas,  Christine Livérato, Claudie Méjean de chez @editionsretz

J’ai pris le temps  de lire, de me poser et de croiser les idées de toutes mes lectures. J’avais tellement envie d’essayer !! Je me suis lancée !!

Dans un premier temps j’ai pensé mes différents espaces et j’ai fait un plan de la classe en changeant tout mais pas trop car je ne suis qu’à mi-temps et ma collègue PES souhaite attendre un peu pour se lancer ou pas. J’ai agencé la classe de façon à ce qu’elle puisse garder la configuration des ateliers.

 

1.  Espace bibliothèque, un endroit cocon où on peut enlever ses chaussures pour lire un livre, s’allonger sur un tapis pour regarder un album… seulement 3 élèves, ils peuvent également écouter une histoire avec le lecteur CD.

Pour l’instant les élèves découvrent les albums sans moi, ce sont des albums que nous n’avons jamais étudié, mais je pense que je me placerai dans cet espace pour lire des histoires seulement à quelques élèves ou travailler le rappel de récit.

2.     Espace construction, 4 élèves, on construit librement pour l’instant, ensuite ils auront quelques consignes ou contraintes. En ce moments, ce sont les légos. Je ferai évoluer cet espace par la suite en leur proposant une contrainte, puis une fiche à reproduire en 2D et une fiche en 3D.

Dans cet espace nous pouvons travailler avec les kaplas, les duplos qui sont plus gros que les légos, circuit...

3.  Espace imitation, nous commençons avec le thème du restaurant. Il est important de donner un thème, le but est qu’il joue à partir de ce thème. Ils ne sont pas plus de 4. Je le ferai évoluer, en leur proposant de créer une carte de restaurant. Je travaillerais sur l’alimentation par la même occasion. Nous pourrons également cuisiner, pourquoi pas cuisiner notre carte ? à voir…

4.   Espace écriture, 4 élèves, nous allons travailler sur les lettres en capitales aussi bien dans la reconnaissance que dans l’écriture. Juste avec une ardoise ils ont repassé sur les lettres.

5.  Espace graphique, arts, 3 à 5 élèves tout dépend ce qui est proposé. Consigne simple avec le choix du matériel.

6.   Espace motricité fine, 3 ou 4 élèves, nous avons simplement découpé les lettres qui avaient été coloriées la semaine dernière et ensuite ils ont collé des gommettes sur ces lettres.

7.    Espace mathématiques, memory des chiffres jusqu’ à 5 et un travail avec un jeu de carte inspiré de « Vers les maths GS» chez Access.

8.     Espace sciences qui doit être mis en place, il me reste à le penser.

9.  J’aimerais également ajouter un espace Reggio m’inspirant du travail de @nathalieloustics http://www.tiloustics.eu/mon-espace-art/  et un espace art autonome toujours inspirée par @nathalieloustics

 

Les espaces étant créé j'ai indiqué aux élèves le nombre qu’ils doivent être par espace et pas plus sans adopter de système d’inscription. Ils gèrent plutôt bien comme ça.

J’ai commencé la semaine dernière à travailler en espace. Plusieurs groupes d’élèves sont venus avec moi pour l’écriture le matin et la numération l’après-midi. Je leur proposais sans les forcer. J’attrapais au vol les élèves que je voyais papillonner. Sur une heure, j’ai passé environ 3 groupes de 4 en prenant bien le temps de reprendre les notions. Par contre je note les élèves qui viennent auprès de moi.

J’ai essayé un créneau d’une demi-heure qui est trop peu. Du coup je suis partie sur une heure qui me semble très bien pour un début.

Les élèves se sont tout d’abord jetés sur l’espace restaurant et légos n’ayant pas assez de place sur tous ils se sont naturellement dispersés ailleurs.

Quelques élèves ont tendance à rester au même endroit, leur rappeler qu’ils peuvent faire autre chose et que ce serait bien de laisser la place aux copains.

Quelques autres font toujours la même chose, leur proposer un autre espace. Quelques élèves ne savent pas où aller, les aider en rappelant ce qu’ils peuvent faire dans chaque espace.

Il est bien de rappeler qu’ils peuvent tout essayer et que vous souhaitez qu’ils ne fassent pas n’importe quoi. Quand on est dans l’espace graphisme on ne tire par un trait et on s’en va, non il faut prendre son temps, tirer des traits horizontaux, verticaux, obliques, courts, longs avec la craie et ou les stylos dorés, argentés. Le but n’est pas qu’ils fassent vite fait sans réfléchir. Et redire à certains élèves, tu as passé tout ton temps au légo essaye de changer un peu.

Le but étant qu’ils doivent passer au moins 3 fois dans chaque espace. Donc ceux-ci doivent être disposés sur au moins deux semaines (je parle pour moi qui est à mi-temps.) avec pour objectif de les faire écolver sur une période environ.

Pour l’instant, j’adhère complètement et je vais continuer à creuser et expérimenter cette manière de travailler qui me convient parfaitement.

Il ne faut pas avoir peur que les élèves ne fassent rien, il faut quand même les guider un peu. Et n’ayez pas peur du bruit au final comme ils sont tous dispersés et qu’ils font tous des activités différentes, ils ne font pas tant de bruit que cela.

 

N’hésitez pas si vous avez des commentaires, des questions !

 

Bazar d’instit